Pour votre contestation PV radar, passez par le savoir-faire Flash Avocat, experts de la contestation amende radar.
Contester un flash radar

Contestation PV radar : comment contester un flash de radar ?

Date FLA, Article modifié le

Vous avez été flashé par un radar automatique et souhaitez contester l’amende émise pour sauver vos points de permis de conduire ? Nos professionnels vous indiquent la marche à suivre pour une contestation PV radar réussie, seul ou accompagné par nos avocats en droit routier.

Contestation PV radar : tous les radars émettent des amendes contestables

Le parc français est riche en radars automatiques capables d’émettre des PV. Chacun des radars suivants est capable d’émettre une contravention :

  • les radars fixes
  • les radars double sens
  • les radars double face
  • les radars discriminants
  • les radars mobiles
  • les radars mobiles mobiles
  • les radars feux rouges
  • les radars tronçons
  • les radars autonomes

 

La règle d’or à retenir, c’est celle-ci : chaque amende radar est contestable et ce, quel que soit  le type de radar l’ayant émis. Ainsi, la contestation de PV radar reste possible même si le conducteur a été flashé de face ; c’est le rôle d’un avocat professionnel du droit routier de gérer de façon professionnelle la contestation en fonction de la nature de la méthode de relevé.

 

Contester radar automatique : envoyer votre requête par voie postale

Pour effectuer votre démarche, vous avez le choix entre 2 modes de contestation : envoyer votre requête par courrier, ou envoyer votre requête en ligne. Avec le premier mode, vous devrez transmettre :

  • soit le formulaire de requête en exonération que vous avez reçu avec votre avis de contravention, dûment rempli
  • soit le formulaire de réclamation dûment rempli, lorsque ce document est joint à votre amende forfaitaire majorée

 

Attention : ne payez surtout pas votre PV en amont puisque tout paiement vaut pour reconnaissance de l’infraction et éteint vos voies de contestation.

 

Contester un PV radar sur internet

Un seul et unique site vous permet de contester un radar automatique sur internet : il s’agit de www.antai.gouv.fr, la plateforme officielle de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions. Une fois rendu sur la page d’accueil, cliquez sur CONTESTER EN LIGNE et saisissez :

  • numéro d’avis de contravention ou référence de l’amende forfaitaire majorée
  • nom de famille ou raison sociale
  • date de l’avis (pour l’avis de contravention)
  • numéro d’immatriculation

Suivez ensuite chacune des étapes édictées par le site, avant de valider votre contestation.

 

Pour une contestation de PV radar par courrier comme par internet, vous serez parfois obligé de verser une somme d’argent : c’est ce qu’on appelle la consignation, qui diffère du paiement véritable de l’amende. La consignation en ligne est possible uniquement via le site Amendes.gouv.fr. Notre site vous informe des situations où vous êtes obligé de consigner, et des situations où vous ne devez pas consigner.

 

Contestation radar : la solution Flash Avocat

Chaque radar, chaque infraction, chaque flash connait des spécificités. Pour mettre toutes les chances de votre côté et voir votre contestation d’amende radar couronnée de succès, rien ne vaut l’intervention d’un avocat en droit routier tels que ceux à l’origine de Flash Avocat. Pour profiter de notre savoir-faire, il vous suffit de télécharger l’application Flash Avocat via l’App Store ou Play Store et de sélectionner la catégorie CONTRAVENTION(S). Suivez ensuite chacune des étapes édictées pour nous confier votre contestation en toute sérénité.

 

Les internautes ayant consulté cet article ont également recherché :

  • contestation amende radar
  • contester une amende radar



Date FLA, Article modifié le